top of page
  • Sophie

📺 "Chère Petite" : Un Thriller Psychologique Captivant sur Netflix

Salut la Tribu DML !

Comme je l’ai mentionné précédemment, lors de mon voyage professionnel à Sofia, j'ai dévoré la mini-série allemande "Chère Petite" sur Netflix, et voici un petit récap.

Tout d'abord, pour ceux qui n'ont pas encore vu cette série, il est préférable de l'éviter en famille, car elle est recommandée pour les spectateurs âgés de 16 ans et plus.

Ce qui m'a immédiatement plu, c'est le format de cette mini-série : 6 épisodes d'environ 45 minutes. Idéal pour un binge-watching en une ou deux sessions (enfin, l’idéal étant surtout d’avoir la possibilité de se poser pour regarder cela d’une traite sans être interrompu par des « mamaaaannnnnn » intempestifs mais bon, vous avez saisi !). De plus, l'histoire a un début et une fin, ce qui évite les problèmes liés à une éventuelle annulation ou retard de diffusion (coucou la grève des scénaristes !).

"Chère Petite" est une série allemande qui m'a rappelé l’excellente Dark"( beaucoup plus science-fiction mais que je recommande totalement !). Au passage, l'actrice Julika Jenkins fait partie du casting des deux séries.

Cette mini-série est un thriller psychologique adapté du roman "Liebes Kind" de Romy Hausmann. L'intrigue commence lorsqu’une femme et sa fille sont retrouvées après un accident de voiture. Rapidement, les enquêteurs établissent un lien avec la disparition de Lena Beck, une étudiante portée disparue 14 ans plus tôt. S'ensuit une enquête pour relier les conditions de captivité actuelles à cette énigme du passé.

"Chère Petite" maintient un suspense impeccable grâce à son ambiance étrange et à ses nombreux rebondissements. On ne sort pas indemne de cette série. Je trouve que, bien que non visibles à l’écran, la peur et l'étouffement ressentis par les victimes sont transmises de manière saisissante.

Malgré une ambiance parfois perturbante, il est difficile de décrocher de l'écran en raison du rythme effréné des événements et du suspense constant tout au long des épisodes.

Pour être honnête, la fin m'a légèrement déçue, car je m'attendais à quelque chose de plus "grandiose". Cependant, la simplicité de la fin a le mérite d'être une véritable conclusion.

Comme mentionné précédemment, bien que la série soit destinée aux spectateurs âgés de 16 ans et plus, les personnages centraux sont deux enfants : Hannah, 10 ans, et Jonathan, 8 ans. Je me suis interrogée sur la manière dont ces jeunes acteurs ont abordé les thèmes dérangeants de la série. Il s'avère que le scénario a été adapté pour les protéger.

La production a élaboré une version "soft" du scénario en collaboration avec un psy et un spécialiste de l'éducation aux médias, en consultation avec les parents des enfants. Ainsi, les jeunes acteurs ont reçu des scénarios personnalisés. Par exemple, le personnage du psychopathe, présenté de manière inquiétante dans la version originale du script, a été transformé dans la version pour enfants en un père extrêmement anxieux, obsédé par l'hygiène et préoccupé par la sécurité de sa famille.

Du coup, en tant que maman, je ne me dis pas qu’il y a des pauvres enfants qui ont été traumatisés pour que je puisse me binge-watcher une série, et ça, c’est clairement le genre de pensées que je n’avais pas avant :-)

En résumé, si vous êtes à la recherche d'un bon thriller psychologique, "Chère Petite" est un excellent choix. Avez-vous déjà regardé cette série ? Partagez vos avis en commentaires ! 💬 #ChèrePetite #Netflix #ThrillerPsychologique #SérieTV



10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page