top of page

Desperate Smoothie Yogi: Ma vérité sans Filtre sur les routines matinales

Salut la Tribu DML, 

 

Aujourd’hui, peut-être parce que j’affiche moins de cinq heures de sommeil au compteur et que je me suis coltinée le train plein de mioches pour venir au bureau avant d’avoir avalé mon cappu, je lance un coup de gueule.

 

Un coup de gueule contre ces publications de meufs (mamans même) qui se la pètent en racontant comment elles sont des superwomen dès le matin. Celles où elles te disent qu'elles méditent avant que le monde se réveille, alignent leurs foutues pierres et avalent des smoothies verts qui ont l'air d'avoir été choppés dans une mare pleine de vase en faisant la position du lotus sacré !

 

Laissez-moi vous raconter ma version de "ma routine matinale pour être au top", sans addition de collagène.

 

D'abord, se lever avant le lever du soleil.

Je ne sais pas pour vous mais moi, mes gamins sont des put**** de coqs. Et encore, des coqs qui vivent dans un pays qui a un décallage horaire avec la Belgique (genre deux heures d’avance quoi).

Si je devais me lever avant eux, je serais plus éclatée qu'un pneu sur l'autoroute. Alors, excusez-moi les yogis de salon, mais à 6 heures du mat', je ressemble plus à un troll qu'à une déesse du matin.

 

Et parlons de cette méditation, hein? Pendant que ces meufs rêvent de paix intérieure, moi je m'interroge sur ce que mes enfants sont en train de détruire dans la maison et je cherche juste la paix "extérieure", celle où ils ne se disputent pas la télécommande à grand cris ou ne se traitent pas de "bébé" "non, c'est toi le bébé!" blablabla.

Les pierres de guérison? J'en ai une bonne pour vous - je vais les utiliser pour vous assommer si vous continuez à me dire de méditer pour mieux gérer mes gosses.

 

Maintenant, passons à ces maudits smoothies verts (pomme/épindard/concombre/graine de chia). Rien que l'idée de boire ce mélange me donne envie de tout recracher. Mais qui sait, peut-être que si j'arrivais à en ingurgiter un, je finirais par perdre ces foutus kilos en trop. Parce que oui, bien sûr, c'est clairement la faute de mes vies antérieures si je ne rentre plus dans mes jeans (et pas du tout la faute des restos, cappucinos sucrès et mini cannettes de coca que je m’enfile à longueur de journée !).

 

Donc voilà, si vous arrivez à suivre ces conseils sans devenir dépressif, vous êtes des vrais de super-héros. Moi, je vais continuer à me noyer dans le café et à regarder mes gamins faire le carnage dans la maison.

Si ça vous dit, rejoignez-moi :-)

 

Eh bien, la Tribu DML, voilà où nous en sommes : au milieu de nos vies bien remplies, jonglant avec les responsabilités, les enfants qui hurlent, et le café qui refroidit trop vite.

 

Mais rappelez-vous, malgré toutes ces publications de "routines parfaites" qui nous font lever les yeux au ciel, nous sommes ici, ensemble, à affronter la réalité sans filtres ni faux-semblants. Parce que soyons honnêtes, la vie n'est pas un conte de fées Instagram.

 

Alors, continuons à nous soutenir, à rire de ces absurdités, et à trouver la beauté dans le chaos quotidien. Et si jamais vous avez envie de partager vos vraies "routines matinales", celles où le mascara coule et où le toast brûle, n'hésitez pas à le faire ici.

 

Sur ce, je vous laisse retourner à vos vies trépidantes.

À la prochaine, la Tribu DML, et n'oubliez pas : restons vrais, même si c'est un peu trash parfois.

 

 Desperate Smoothie Yogi

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page