top of page
  • Sophie

Le Marché de Noël de l'École : Joie, Bonheur, et... Sarcasme!

Salut la Tribu DML,

Comment ça va aujourd'hui?

Saint-Nicolas est passé? Vous êtes prêts à attaquer Noël?

Comme vous pouvez peut-être le deviner au vu de l'affreux machin qui trône sur ma tête, aujourd'hui, c'est le lunch de Noël au bureau!

J'ai eu un peu pitié de la pauvre collègue qui organise ça et qui nous a demandé de porter un pull de Noël 🎅. Du coup, j'ai décidé de faire un effort et de me fendre d'un serre-tête à 3€ pour l'occasion.

Tous ceux qui me connaissent un tant soit peu savent que les lunchs de Noël, les team buildings, les petits déjeuners d'équipe, ou autres Away Days sont des choses que j'ai littéralement en horreur.


D'ailleurs, ce matin, Babou m'a dit, en voyant le sac rempli de trucs apéros que j'amène (non, je n'ai pas cuisiné un "plat de mon pays", mon pays, c'est Delhaize les gars, mangez des chips!) "Ah, c'est pour ça que t'es ravie, y a la fête de Noël au bureau!".

Une des raisons pour lesquelles je n'aime pas ce genre de trucs, c'est tout simplement que je n'aime pas qu'on me force la main.

"Non, Josiane, si je ne te parle pas, ce n'est pas parce que je n'ai pas l'occasion, c'est tout simplement que je n'en ai pas envie !".

Bref, vous l'aurez compris, je suis légèrement tendue…

En plus, vu que karma is a bitch, devinez qui doit s'occuper d'organiser le prochain team building de l'équipe? Je vous le donne en 1000, c'est votre Desperate Mama ! Soyez rassurés, j'aurai l'occasion de me plaindre de cela dans le futur.

Sinon, qui dit Noël au bureau dit aussi de grandes négociations pour le planning des congés pour les fêtes de fin d'année.

C'est pourquoi je me suis retrouvé à expliquer à ma collègue (sans enfant) que j'avais impérativement besoin de prendre une après-midi de congé fin décembre pour pouvoir aller au marché de Noël de l'école des enfants.

"Oh, ça a l'air trop chouette !" a-t-elle dit…

Mais bien sûr.

"Ça consiste en quoi?" Eh bien, je vais t'expliquer.

Tu commences par être entassée, avec une bonne centaine de parents, à te geler les miches dans une cour de récréation, pour essayer de repérer ton gamin qui fait une chorégraphie sur une chanson de Mariah Carey (parce que, oui, on fait dans l'originalité).

La chanson est déjà terminée que tu n'as toujours pas réussi à repérer ton gosse dans le tas. Et si ton gamin est comme le mien, il est dans le fond, planqué derrière tout le monde, raide comme un piquet, sans bouger parce que, je cite, "j'aime pas danser".

Ensuite, tu te colles une file longue comme ton bras pour aller acheter un bricolage que ton enfant a fait en classe, que tu vas payer une petite fortune (et au passage, que tu payes deux fois vu que tu as déjà payé pour le matériel pour faire le bricolage).

Si, comme moi de nouveau, tu as un enfant qui, en plus de ne pas aimer la danse, n'aime pas les arts plastiques, je te laisse imaginer le look du bricolage…

Mais, comme ce dernier est sur le thème de Noël, il va traîner pendant au moins trois semaines sur la table de ta salle à manger, que tu le veuilles ou non.

Ensuite, il faudra aller t'agglutiner sur un mange-debout qui, si tu as de la chance, sera à côté d'une chaufferette, sinon tant pis pour toi, et boire un vin relativement moyen dans des gobelets en plastique au nom de l'école (consignés les verres!) avec d'autres pauvres parents dans la même situation que toi…

Alors, Josiane, t'es contente que je te parle? Tu comprends pourquoi je veux congé? Ou tu es soulagée de ne pas avoir de môme, Josiane*?

Allez, joyeux décembre la Tribu!

En seconde photo, un bricolage assez joli que Babou avait "fait" en début de primaire et qui est dans mon bureau.

*: Josiane est un prénom d'emprunt destiné à préserver l'anonymat de ma pauvre collègue, parce que clairement, si elle s'appellait Josiane, je ne lui parlerai pas du tout (et pardon aux éventuelles Josiane qui me lisent _ ceci est de l'humour).






46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page