top of page
  • Sophie

Survivre à l'École avec Babou : Mon Manuel (Non-Conventionnel) de Maman Désespérée

Hey la Tribu de Desperate Mama Life,


Vous souvenez-vous quand je partageais mes galères avec la scolarité de mon Babou, ma petite merveille qui défie toutes les lois de l'apprentissage classique (C'est à lire ici)?


Eh bien, il vient encore de déployer une nouvelle tactique éducative qui a fait tourner ma chaise (et la sienne) : l’étude de son cours d'anglais sous le bureau. Un moment de pure magie éducative, je vous dis.


Babou, allongé comme s'il était en vacances sous le bureau, me sort le classique "J'ai besoin de faire quelque chose pour me concentrer". Ma réponse sarcastique : "Tu te concentres sur ta leçon, non ?". La réplique inattendue de Babou : "J'ai besoin de me concentrer sur quelque chose qui m'intéresse." Babou 1 - Desperate Mama 0 ! Bref, il est under the desk (vu que c'était le sujet du jour).


Alors voilà, j'ai décidé de prendre du recul (et de ne pas, de nouveau, péter un plomb) face à cette approche non conventionnelle. Plutôt que de m'alarmer, j'ai décidé de devenir une maman éducative de la contre-culture. Babou, avec sa mémoire kinétique, a besoin d'être constamment en mouvement. D'où les leçons sous le bureau, les chaises qui tournent, et probablement son obsession pour les déplacements incessants.


Et puis, il y a cette réalisation récente : je dois apprendre à lâcher prise. Mon fils ne rentre pas dans le moule de l'éducation traditionnelle, et c'est tout à fait okay. Il a une manière unique d'apprendre, avec une mémoire kinétique qui le pousse à bouger constamment. Alors pourquoi l'enfermer dans un bureau quand il peut conquérir le monde avec ses leçons sous la table ?


Si votre enfant est comme le mien, avec une mémoire kinétique qui le fait danser à travers les leçons, pourquoi ne pas intégrer cette énergie dans l'apprentissage ? Des leçons de mathématiques avec des sauts, des sessions de lecture en se balançant sur une chaise, qui sait, peut-être que nos petits mouvements créeront une révolution éducative.


Si votre enfant a une mémoire auditive, pourquoi ne pas lui faire enregistrer ses leçons ou poésies avec un dictaphone ? Personnellement, on a déjà transformé nos trajets en voiture en conférences improvisées. Éducation mobile, baby !


Mais le clou du spectacle, c'était quand on a transformé une prière en rap pour rendre le cours de religion moins soporifique (pardon petit Jésus). D’ailleurs, j'attends toujours l'appel de Jay-Z pour une collaboration éducative.


Et avez-vous déjà essayé le "batch homeworking"? Imaginez un marathon de devoirs intensif quand l'enfant est dans sa meilleure humeur. On a l'impression de maîtriser l'art de l'éducation et de l'organisation... pendant environ 10 minutes.


Bref, n'oublions pas l'essentiel : lâchons prise. Nous ne sommes pas tous destinés à être des parents super organisés avec des enfants assis sagement à leur bureau. Apprenons à apprécier les leçons sous le bureau, les devoirs en mouvement, et à rire face à l'imprévisible.

Et souvenez-vous, on est tous dans le même bateau... un bateau avec beaucoup de devoirs, de chaises qui tournent et des larmes (de rire ou pas).


Avec toute ma dose de sarcasme maternel,

Desperate Mama


P.S.: Je vous mets un extrait de cinq secondes mais en vrai, ça à duré beaucoup plus longtemps :-)




 

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page