top of page
  • Sophie

"Les Croyances Limitantes : Ces Mensonges que Desperate Mama se Raconte ! đŸ€„"

Salut salut la Tribu !


Aujourd'hui, je souhaite vous emmener dans une rĂ©flexion, inspirĂ©e par une anecdote rĂ©cente. Il y a quelques jours, alors que je me sentais encore dĂ©passĂ©e par l’ampleur de la tĂąche de la maternitĂ©, lors d'une conversation avec une copine, elle m'a complimentĂ©e sur ma capacitĂ© Ă  jongler entre mon travail, mes enfants, leurs activitĂ©s, et mon engagement Ă  l'Ă©cole.

Franchement, si elle m’avait balancĂ© un poisson mort Ă  la tĂȘte, je n’aurais pas Ă©tĂ© moins choquĂ©e.


Ses mots m'ont touchée, mais ils ont aussi éveillé en moi une réflexion sur les croyances limitantes qui nous hantent, que nous soyons parents ou non.


Les croyances limitantes ce sont ces petites voix intĂ©rieures qui nous disent que nous ne sommes pas Ă  la hauteur, qu’on ne peut pas faire ceci ou cela.


En bonne Potterhead, j’ai envie de vous dire que ces croyances limitantes sont un peu comme nos Ă©pouvantards (la chose que l'on redoute le plus, celle qu'on aime le moins, dont on a le plus peur) et pour s’en dĂ©barrasser, une seule solution : leur jeter un bon vieux sort Riddikulus : alors, mettons-les Ă  nu et rions-en un peu !


Croyance Limitante 1 : "Les autres sont parfaits, ou en tout cas, meilleurs que moi !" 🙄


Il est facile de penser que les autres parents ont tout sous contrĂŽle, avec une maison Ă©tincelante digne d’un magazine de dĂ©coration, des enfants toujours polis, propres sur eux et qui adorent faire leurs devoirs.

Mais devinez quoi ? Les autres ne sont pas parfaits non plus !

Perso, je cache mes piles de linge non pliĂ© dans le placard et il y a des jours oĂč je rĂȘve de planter toute ma famille sur le bord de la route et de me tailler boire du vin et manger des tapas en terrasse.


Croyance Limitante 2 : "Je n'ai pas le droit à du temps pour moi!" 🕒


Combien de fois avons-nous renoncé à prendre du temps pour nous, persuadés que nous ne le méritons pas ?


Rappelons-nous que prendre du temps pour nous, que ce soit pour lire un livre, faire du yoga ou simplement se cacher dans le placard (Ă  cĂŽtĂ© de la manne de linge) avec du la fin du paquet de Daim ("DĂ©solĂ©e mon cƓur mais tu les as tous mangĂ©s, y en a plus"), est essentiel pour rester sain d'esprit.


Croyance Limitante 3 : "Je ne suis pas un bon parent si mes enfants sont mĂ©contents" 😠


Les cris, les pleurs, les caprices – nous avons tous connu ça. Mais cela ne fait pas de nous de mauvais parents! Les enfants sont des experts en dramaturgie, et parfois, ils ont juste besoin de vider leur petit seau (ou leur Ă©norme bassine) d'Ă©motions.


Laissons-les exprimer leurs sentiments, prenons une grande respiration, et rappelons-nous que nous sommes des parents formidables, mĂȘme lorsque nos enfants font des scĂšnes.


Croyance Limitante 4 : "Je dois tout faire moi-mĂȘme" đŸ€Ż


Oh, cette croyance !! Celle-lĂ  c’est sans doute celle qui est la plus ancrĂ©e chez moi (control freak much ?) !


Nous pensons souvent que nous devons ĂȘtre des super-hĂ©ros, tout faire Ă  la perfection, du mĂ©nage au repas en passant par l'aide aux devoirs. Mais surtout, nous pensons que nous devons le faire nous-mĂȘme, sinon, ça n’a pas la mĂȘme valeur.


Mais il est temps de laisser tomber cette cape de Super Tout-Faire !


Demander de l'aide, déléguer des tùches, et apprendre à dire non sont autant de signes de force et de sagesse.


Je crois qu’il est temps de mettre fin Ă  ces croyances limitantes, de les renverser une bonne fois pour toutes. Rions de nous-mĂȘmes, acceptons notre humanitĂ©, et continuons Ă  faire de notre mieux, car ĂȘtre parent est dĂ©jĂ  un super-pouvoir en soi. đŸ’Ș


Et n'oublions pas que ces croyances limitantes ne sont pas le propre des mamans, des parents. Elles touchent chacun d'entre nous, quelle que soit notre situation. Souvenons-nous que pour quelqu'un d'autre, nous sommes peut-ĂȘtre le parent, le collĂšgue, ou l'ami parfait, celui ou celle qui sait gĂ©rer tout sans difficultĂ©. Donc, lorsque nous voyons quelqu'un lutter avec ses propres croyances limitantes, aidons-le Ă  jeter son sort Riddikulus, Ă  prendre du recul, Ă  sourire face Ă  ces pensĂ©es.


Les croyances limitantes n'ont pas de sexe ni de rĂŽle parental dĂ©fini. Elles sont les barriĂšres invisibles qui nous retiennent, que nous soyons des parents dĂ©bordĂ©s ou simplement des individus en quĂȘte de rĂ©alisation de soi.


Je pense que la clé pour briser ces chaßnes mentales est l'introspection. Identifions ces pensées négatives qui nous entravent, et demandons-nous : "Sont-elles vraies, sont-elles fondées ?" Souvent, je pense que nous découvrirons qu'elles ne le sont pas...


Ces croyances ne sont que des histoires que nous nous racontons et nous avons le pouvoir de les réécrire.


Alors, faisons-le avec confiance, détermination, et un brin d'humour.


N'hésitez pas à partager cet article avec ceux qui pourraient en avoir besoin. Ensemble, nous sommes plus forts.


Post-scriptum humoristique : 📾

Pour rajouter une couche sur les croyances limitantes, laissez-moi vous dire que si vous jetez un coup d'Ɠil Ă  la photo de cet article, vous verrez que je suis Ă©galement victime de la croyance limitante selon laquelle je ne sais pas prendre de jolies photos de mes enfants et moi ! 😄

On va dire que les photos floues sont comme des Ɠuvres d'art abstraites, pleines de mystĂšre et d'authenticitĂ©. Et puis, qui a besoin de photos parfaites de toute façon ? đŸ€·â€â™€ïžđŸ“·


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page