top of page
  • Sophie

Neercanne

Ciao Amici,


Aujourd'hui, rendez-vous pour un nouveau post gourmand.

Je me réjouis de vous partager mon expérience au restaurant étoilé Château Neercanne, un endroit si spécial pour moi.


En effet, il y a de cela presque trente ans, en 1995, j’avais eu l'incroyable opportunité de m’y rendre pour mon 12e anniversaire et j’en avais gardé un magnifique souvenir. Alors, imaginez ma joie en y retournant en juin dernier !


Le Château Neercanne est situé à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas, à Canne (dans la commune de Riemst, en Belgique, mais il faut traverser la frontière pour accéder à l’entrée du chateau). Comme j’habitais dans la région en étant enfant, je passais très souvent devant le chateau et en nous rendant à notre diner, je reconnaissais plein d’endroits où je me rendais gamine, ce qui a ajouté un peu de nostalgie à ce moment.


Le château accueille un restaurant étoilé par le Guide Michelin depuis 1957 et le chef actuel, Hans Snijders, est détenteur d'une étoile Michelin depuis 1985.


Petite note historique dans ce post gastronomique : Le 9 décembre 1991, alors que les chefs d'États européens étaient en discussion pour aboutir au traité de Maastricht, la reine des Pays-Bas, Beatrix, a ouvert les portes du Château Neercanne pour les accueillir lors d'un banquet officiel. Si le traité fut signé à quelques kilomètres de là, c'est dans les grottes de marne du château que l'esquisse du projet européen commença à prendre forme. Les négociateurs ont signé un livre d'or, rebaptisé depuis : "Faire-part de naissance de l'euro".


Bref, j’arrête l’anectode historique ici.


Lors de notre visite, il faisait magnifique, nous avons donc mangé à l’extérieur, sur la très belle terasse.

Sachez que les jardins du chateau sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.


À peine installés, les délices culinaires ont commencé à défiler devant nous. Chaque plat était très bien exécuté, mélageant classicisme et originalite, tout en offrant une présentation très soignée.

Les adaptations du menu que nous avions demandées en raison d’allergies alimentaires ont été prises en compte sans aucun souci.


Une toute petite déception, en raison d'un événement privé, nous n’avons pas pu nous rendre dans les caves de marne du château pour prendre le café à la fin du repas. Tant pis, il faudra y retourner :-)


Cette visite au Château Neercanne m'a rappelé à quel point j'étais chanceuse d'avoir eu cette expérience culinaire à un si jeune âge. Et maintenant, pouvoir partager cette histoire avec vous sur mon blog, est un véritable plaisir.


Si vous avez l'occasion de visiter le Château Neercanne, foncez ! C’est une expérience magique.


Je vous partage quelques photos du menu et des plats (et une de moi, tout sourire aussi, pour le plaisir!).





English version:


Today, I'm thrilled to share with you my experience at the Michelin-starred restaurant Château Neercanne, a place that holds a special significance for me.


Indeed, almost thirty years ago, in 1995, I had the incredible opportunity to visit this place for my 12th birthday, and I cherished a beautiful memory of it. So, you can imagine my joy when I returned there last June!


Château Neercanne is located at the border between Belgium and the Netherlands, in Canne (part of the municipality of Riemst, Belgium, but you need to cross the border to access the castle entrance).

As a child living in the region, I used to pass by the castle frequently, and on our way to dinner, I recognized many places where I used to go as a kid, which added a touch of nostalgia to the moment.


The castle has been home to a Michelin-starred restaurant since 1957, and the current chef, Hans Snijders, has held a Michelin star since 1985.


A historical note in this gastronomic post: On December 9, 1991, while European heads of states were discussing the Maastricht Treaty, the Queen of the Netherlands, Beatrix, opened the doors of Château Neercanne to welcome them for an official banquet. While the treaty was signed a few kilometers away, it was within the marl caves of the castle that the outlines of the European project began to take shape.


Anyway, I'll stop the historical anecdote here.


During our visit, the weather was splendid, so we enjoyed our meal outside on the beautiful terrace.

Note that the castle gardens are classified as a UNESCO World Heritage site.


As soon as we were seated, the culinary delights began. Each dish was skillfully executed, blending classicism and originality, while presenting with great attention to detail.

The menu adaptations we requested due to food allergies were handled without any issues.


A tiny disappointment occurred because of a private event, which prevented us from going to the marl caves of the castle for coffee after our meal. Oh well, that means we'll have to go back another time :-)


This visit to Château Neercanne reminded me of how lucky I was to have this culinary experience at such a young age. And now, being able to share this story with you on my blog brings me great joy.


If you ever have the opportunity to visit Château Neercanne, go for it! It's a magical experience.


I'm sharing above a few photos of the menu and dishes (and one of me, smiling, just for fun!).










14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Soil

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page