top of page

PMA : Parcours de Maman en Attente - partie 2

Salut la Tribu DML,


Bienvenue à nouveau dans notre voyage à travers les hauts et les bas de la PMA !

Si vous avez manqué le premier épisode, vous pouvez le retrouver ici.


Je vous ai laissé au moment où nous étions sur le point de démarer une étape cruciale de notre parcours : le début des inséminations artificielles.

Nous en ferons cinq, toutes infructueuses.


Et si vous pensiez que votre Desperate Mama avait eu une suite de parcours PMA dépourvue de moments embarrassants, détrompez-vous !


Imaginez-nous dans la salle d'attente bondée du centre de PMA (coucou coucou le gyné jamais à l’heure).

La médecin arrive, appelle un nom, mon mari et moi-même nous levons... en même temps qu'un autre couple. Le malaise s'installe, l'incertitude règne et je peux presque sentir la panique dans les yeux du médecin, semblable à une biche prise dans les phares d'une voiture.


Autant vous dire qu’elle a revérifié sa petite éprouvette une bonne dixaine de fois avant de débuter la procédure. « Vous êtes bien Madame Untel ? »... Ben oui, comme depuis les 10 secondes qui viennent de s’écouler.

C’est vrai que je suis fan de série TV mais de là à me retrouver dans un épisode traitant d’un embryon implanté dans le mauvais utérus, il y a une limite :-)


Les prises de sang à répétition étaient aussi devenues notre quotidien. Chaque fois, c'était un mélange de stress et d'espoir, avec cette pointe d'angoisse qui ne nous quittait jamais vraiment.


Je garde un souvenir mémorable d’une prise de sang au lendemain d'un retour de vacances mouvementé, lors d’un weekend de changement d’heure... Vous voyez la suite arriver hein ?

J’ai bien entendu réveillé mon mari en catastrophe pour qu'il me conduise à l'hôpital, à 5h50 (au lieu de 6h50), pour poireauter devant le labo qui ouvrait à 7h00.


Peut-être qu’inconciemment je voulais me préparer aux courtes nuits qui m’attendaient ?


Et tout ça pour m’entendre dire que cette tentative là non plus n’avait pas abouti.


Je n’ai plus eu de contact avec le centre PMA depuis 2018. Mais pourtant, j’ai toujours tous les numéros de téléphone encodés dans mon répertoire.


Outre le fait que je devrais peut-être faire du tri dans mon téléphone, cela vous permet de m’imaginer à fixer mon portable, pester contre l’appel justement survenu lorsque j’étais dans l’ascenseur du boulot, à vouloir appeler moi-même le labo pour en savoir plus.


J’étais comme en apnée, toujours à guetter, mes règles, un appel, une confirmation de rendez-vous.


Lorsque l’on parle de parcours PMA, je trouve que le mot est bien choisi. C’est un vrai parcours du combattant, de la combattante que l’on doit mener.

Contre son corps, contre la nature, contre les préjugés, contre les maladresses, contre les assurances, ...


A cinq reprises, nous avons guété, espéré, retenu notre souffle, été déçus, été résilants, parfois philospophes (parfois moins).


Après ces cinq tentatives infructueuses, nous avons dû prendre une décision avec le gynécologue : passer aux FIV. Ce choix n'a pas été pris à la légère, mais il était nécessaire pour continuer à avancer dans notre quête de parentalité.


Si vous avez des questions sur la PMA, si vous souhaitez partager votre propre expérience ou simplement dire bonjour, n'hésitez pas à le faire dans les commentaires ci-dessous ! Restez à l'écoute pour la prochaine partie de cette série, où je continuerai à partager notre parcours avec vous.


Des bises,


Desperate Mama

478 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page